Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 21:10

 

La première fois que j’ai touché la terre, c’était à l’âge de cinq ans, me dit-elle. Un puissant lien, indéfinissable, venait de se créer entre elle et moi. Bien plus tard, vers quinze-seize ans, je découvrirai que l’épouse du directeur de mon lycée était potière et qu'elle venait de créer un atelier au sein même de l'établissement. »

 

« A cette époque, je ne voulais plus étudier, je désirais devenir potière malgré l'opposition frontale de mes parents. » Cependant, ceux-ci, sensibles à ses aspirations de jeunesse, lui achetèrent un tour et un petit four, mais en lui faisant promettre d'achever ses études destinées à l’enseignement. Promesse tenue, puisque Monica Stüttgen devint professeur des écoles dans son pays. Plus tard, elle quittera le domicile de ses parents et connut un artisan potier près de Heidelberg avec qui elle se mariera. Une vie de bohème commence alors. Elle réalise ses premiers pots sur une île de la mer du Nord puis s'installe en France avec son mari aux Aix-d'Angillon, dans le Centre France, tout près de La Borne, la patrie des potiers. Concomitamment à son activité française de ses débuts, elle continuera son travail de production en Allemagne.

 

Poésie

 

Monica Stüttgen a poursuivi lentement, mais patiemment, un chemin souvent semé d’embûches, sans jamais abandonner ses rêves de potière. Les aléas de la vie ont guidé ses pas vers cette région de Rhénanie-Westphalie où elle demeure depuis vingt ans. « Mon oncle m’a beaucoup aidée à me reconstruire ici. Depuis le mois de janvier, je me sens libérée de ma charge d’enseignante. » En cette fin octobre 2019, elle nous parle avec passion de ce métier d’art qu’elle exerce avec talent. Son atelier de poterie*, dans lequel elle nous reçoit, est à son image. Ici, la poésie est omniprésente dans la plus grande partie de son domaine : d’abord, dans sa maison-atelier, où le visiteur curieux peut trouver, entre autres, toutes sortes d’objets familiers, ensuite, dans le pré entourant la maison. Là, on y rencontre un monde animal de ferme étonnant, mais aussi des personnages champêtres surprenants et hauts en couleur qui semblent sortis directement d’un four féerique. « Mes céramiques, précise-t-elle, sont fabriquées individuellement et uniquement à la main en plusieurs étapes, cuites à haute température et extrêmement durables, c’est-à-dire résistantes au lave-vaisselle, au micro-ondes et au gel. »

En cette avant-veille de fêtes, je quitte cette maison enchantée fleurant bon la féerie populaire des très anciens contes allemands qui firent rêver de nombreuses générations. « L’art doit-il être utile ou non ?» Éternelle question que se posent les artistes et pour laquelle je répondrai par l’affirmative. La fée Monica du Stevertal est passée par là.

 

Pour les Amis d'Art'issime :

Pierre-Émile GIRARDIN

* Töpferei Atelier Monica Stüttgen, Stevern 90, 48301 Nottuln. Tél. : 02502-226992

info@toepferei-atelier-s.de; www.toepferei-atelier-s.de

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marc Demangeon 07/01/2020 22:47

Bonsoir les amis, très content qu'Artissime poursuive son chemin.
Après le Prieuré d'Allichamps, ou je n'ai pas pu aller malheureusement,comment s'est déroulée l'expo de Jocelyne en Allemagne?
Bonne année 2020,qui commence un peu bancale, dans le tohu bohu.

Les Amis d'Art'issime 18/06/2020 21:43

Très belle exposition et succès financier à peu près assuré. Nous sommes à SAM dans notre résidence secondaire depuis 10 jours. Il pleut et Jocelyne a beaucoup de travail dans le jardin entre deux averses. Si vous avez la possibilité de venir nous voir en juillet ou en août, vous serez les bienvenus car les travaux les plus importants sont achevés. Seule l'électricité dans les chambres est incomplète car notre électricien a eu de graves ennuis de santé depuis janvier 2020. A vous lire ou vous entendre au phone.
Amitiés
Pierre-Émile

Présentation

  • : Les Amis d'Art'issime
  • : Publication d'un magazine trimestriel par des journalistes professionnels bénévoles. Titre : "Art'issime". Sous-titre : Arts et indépendance. La publication fonctionne sans publicité ni aide pour le moment. L'Association les Amis d'Art'issime (loi 1901) est éditrice du magazine et celui-ci a un numéro de commission paritaire. "Art'issime" consacre ses colonnes à l'art et aux artistes qui sont exclus des réseaux de "l'art officiel" et se font connaître dans les salons ou festivals.
  • Contact

Bienvenue

Toute l'équipe rédactionnelle du magazine vous souhaite la bienvenue sur le blog des Amis d'Art'issime. Nous espérons que vous partagerez avec nous l'enthousiasme qui a guidé nos choix artistiques dans tous les domaines que nous abordons et serons attentifs aux questions et propositions que vous nous soumettrez dans l'intérêt d'Art'issime.

Recherche

Coupon D'abonnement

Liens